De quel président la France a t’elle besoin ?

De quel président la France a t’elle besoin ?

Pour répondre à cette question, il suffit de se demander ce dont la France a besoin.

La véritable question que les électeurs doivent se poser est de savoir quel candidat, dans son programme, répond aux besoins de la France et des français, et défend leurs intérêts.

Le nom du candidat ou son parti importent peu, son courant politique supposé non plus, ce qu’en disent les medias encore moins.

Le bilan passé des candidats (pour ceux qui ont exercés le pouvoir), leurs affiliations à des groupes d’intérêts ou pas, leurs programmes, et les valeurs  qu’ils défendent (ou pour certains l’absence totale de valeurs) devraient suffire aux électeurs français pour faire leur choix.  

Quelques évidences pour la grande majorité des français:

La France n’a pas besoin de plus de délocalisations, de désindustrialisation et de cession de ses fleurons industriels (PSA, Alsthom, etc…) par des dirigeants criminels à des groupes et  intérêts étrangers.

Elle a besoin de dirigeants honnêtes, qui ont pour priorité l’intérêt de leur pays, de ses habitants et de son économie, pas les intérêts particuliers.

La France n’a pas besoin de plus de chômage, d’importation de main d’œuvre  « bon marché » , de trafic de chair humaine taillable et corvéable à merci pour déprécier encore plus les salaires, déjà extrêmement faibles, de la majorité des français 

La France n’a pas besoin de suppressions d’emplois pour les recréer dans des dictatures  asiatiques ou africaines.

La France a besoin de punir sévèrement ces pratiques criminelles et de réguler, de taxer et légiférer pour les dissuader.

 

La France n’a pas besoin de plus de communautarisme, de divisions, de gouvernement en faveur des « minorités », des idéologies mortifères,  des lobbies et groupes d’intérêts locaux et étrangers.

La France a besoin d’un gouvernement qui défend les intérêts de la majorité, ne soit pas l’outil des lobbies, des idéologies et des intérêts étrangers et particuliers.

La France n’a pas besoin de minorités qui tuent, violent, assassinent, massacrent, ou veulent imposer leurs coutumes barbares, leur idéologie totalitaire et leurs pratiques fascistes aux français.

En vérité, La France n’a pas besoin des minorités. Les minorités ont besoin de la France, et il serait temps de rappeler à ceux qui voudraient nous imposer leurs coutumes barbares qu’ils ne sont pas les bienvenus  et que s’ils veulent suivre d’autres lois que la loi française, ils n’ont qu’a aller vivre dans les pays qui les appliquent.

 

La France n’a pas besoin de plus de déconstruction, de destruction de sa culture, de son identité, de ses valeurs, de ses racines, de son histoire et de sa civilisation.

La France n’a pas besoin que ses enfants soient utilisés par des idéologues allogènes pour altérer leurs identités. La France et ses enfants n’ont pas besoin de la « rééducation » que certains agents de l’étranger essaient de leurs imposer.

Elle a besoin de reconstruire, réapprendre son histoire riche et grandiose, en être fière, transmettre ses traditions, sa culture et sa langue aux générations futures. En un mot, réapprendre, conserver et transmettre sa civilisation.

De même, la France n’a pas besoin de plus de culpabilisation sur des moments passés de son histoire. Les générations actuelles ne sont ni responsables, ni coupables des guerres du passé et ne doivent pas en être accusée par une certaine presse et certains intérêts lobbyistes dont le but est de détruire ce pays.

La France n’a pas besoin des politiciens corrompus qui sont en place depuis la mort du Gal de Gaulle et qui ruinent ce pays pour servir les puissances étrangères, et de l’argent.

Elle a besoin de politiques intègres qui rompront avec ces pratiques.

 

La France n’a pas besoin d’une nouvelle constitution. Elle a une constitution solide, et suffisamment fournie.

Elle n’a pas besoin de la « constitution » (diktat de Lisbonne) écrite par Giscard pour faire de la France une succursale sans âme de Bruxelles et des multinationales.

La France a besoin de plus de démocratie, elle a besoin d’inscrire dans sa constitution l’obligation du referendum par le peuple pour pouvoir changer sa constitution.

La France a besoin de faire revoter les français sur le « traité » de Lisbonne » et tous les autres diktats imposés par les autocrates non élus de la commission de Bruxelles et validée par une caste de politiciens corrompus.

 

La France n’a pas besoin de propagande médiatique, de subventions à des groupes de désinformation en faillite ultra minoritaires dont les lignes éditoriales sont les projets mortifères de leurs actionnaires et commanditaires.

La France n’a pas besoin des medias distribuant la même information en boucle, le même discours, les mêmes idées sans profondeur, la même doxa fidèle à la ligne du « parti ».

La France n’a pas besoin de plus de désinformation, de fausses nouvelles, de censure de la vérité et d’utilisation des juges par un pouvoir illégitime pour faire taire le véritable journalisme d’investigation.

La France a besoin  d’une véritable presse libre, pas de cette honte que représentent aujourd’hui 90% des medias français.

 

La France n’a pas besoin de plus de gouvernement des juges, elle besoin de plus de gouvernement du peuple, par le peuple pour le peuple.

La France n’a pas besoin des lois liberticides qui opprime les esprits les plus brillants, les dissidents et les penseurs libres.

La France a besoin de se débarrasser des ces lois mise en place pour satisfaire des partis politiques et leurs soutiens étrangers.

La France a besoin de redevenir le pays de la liberté d’expression. La France a besoin d’un premier amendement comme aux USA.

 

La France n’a pas besoin de donner encore plus de pouvoir aux banques, multinationales et aux oligarques de la finance internationale. Au contraire, il serait temps de leur demander des comptes et de sévir.

La France n’a pas besoin de plus d’intégration à l’UE, l’OTAN, ou l’ONU, etc... Avec Hollande, et Sarkozy, La France a été dirigée par Bruxelles, Merkel et Obama.

Au contraire, la France a besoin de retrouver son indépendance avec un gouvernement non corrompu, on inféodé.

 

La France n’a pas besoin de plus de collusion avec les dictatures islamiques du Golfe ou d’Afrique du Nord (des saoudiens aux algériens). Au contraire, elle a besoin de retrouver son indépendance avec un gouvernement non corrompu.

La France doit retrouver sa souveraineté. 

 

La France n’a pas besoin de plus de clandestins, c’est une évidence.

La France n’a pas besoin qu’on lui impose des « quotas » de clandestins, de faux refugiés qui amènent avec eux la guerre, le terrorisme, la violence, le chaos et la haine.

La France n’a besoin d’aucun clandestin.

La France n’a pas besoin de plus d’immigration. Economiquement, socialement, le pays est à genou. Il n’y a plus d’emploi pour les français. Les systèmes d’aides sociales sont ruinés.

Continuer le « regroupement familial », l’immigration massive, anarchique et incontrôlée est un suicide, c’est aussi le génocide organisé du peuple français.

La France n’a pas besoin de plus d’immigrés en provenance de pays musulmans et africains :

les problèmes endémiques créent par ces populations quotidiennement depuis des décennies et en constante augmentation devraient suffire à convaincre même les plus idiots, sourds, muets, aveugles et de mauvaise foi.

La France n’a pas besoin de plus de musulmans, bien au contraire, avec plus de 8.5 millions de musulmans (estimation basse de JP Gourevitch en 2017), la criminalité (75% des détenus sont musulmans), le terrorisme (100% islamique), les abus divers et variés au niveau des prestations sociales, les revendications, et la volonté affichée de coloniser la France et de l’islamiser d’une large partie de cette population, il est temps d’arrêter l’invasion.

La France en vérité, n’a pas besoin de musulmans.  Le monde n’a pas besoin de l’islam. Qui aurait besoin de islam ?  Pourquoi faire exactement ?

 

La France n’a pas besoin de Schengen et de l’absence de frontières, un des raison principale de l’immigration clandestine, des trafics en toute genre (drogue, armes, être humains), et beine entendu du terrorisme et de la criminalité organisée.

La France a besoin de restaurer ses frontières au plus vite et les français le savent.

 

La France n’a pas besoin de l’ingérence des pseudo « ONG » qui organisent le trafic de clandestins en Europe, financées par George Soros et ses amis,

La France n’a pas besoin de pseudo « associations », des professionnels du soi-disant « antiracisme », succursales de groupe d’intérêts, de lobbies et de groupes terroristes (mrap, ldh = frères musulmans) aux groupes fascistes de gauche (antifa) professionnels de la terreur de l’intimidation politique.

La France a besoin d’interdire les groupuscules extrémistes comme « antifa », « no border », d’interdire les activités d’associations sous contrôle islamistes comme la ldh, ou  le mrap.

La France a besoin d’interdire, de supprimer, et d’expulser tous les groupes inféodés aux mouvements salafistes et frères musulmans et d’inscrire cette organisation au registre des   organisations terroristes comme cela est le cas dans d’autres pays..

 

La France n’a pas besoin de moins de plus de mondilaisation, de moins de régulations financières, de moins de barrières douanières, de moins de protection des travailleurs.

La France a besoin de plus de régulations financières, d’emprisonner les banquiers criminels, de mettre au pas les boursicoteurs et le CAC40, de rétablir au plus vite des protections douanières avec les pays  et corporations qui détruisent et corporations notre économie.

La France a besoin de rompre avec le rouleur compresseur de la mondialisation, de remettre à leurs places les multinationales et les banquiers. De poser en priorité le principe de la démocratie, du peuple avant les profits, les intérêts financiers, étrangers et particuliers.

 

Nous pourrions écrire un livre sur ce dont la France a besoin en 2017. Les français dans leur for intérieur, savent ce dont la France a besoin, ou ils le sentent instinctivement.

La véritable question que les électeurs doivent se poser est de savoir quel candidat, dans son programme, répond aux besoins de la France et des français, et défend leur intérêts.

Le nom du candidat ou son parti importent peu, son courant politique supposé non plus, ce qu’en disent les medias corrompus par l’idéologie et l’argent encore moins.

Le bilan passé des candidats (pour ceux qui ont exercés le pouvoir), leurs affiliations à des groupes d’intérêts ou pas, leurs programmes, et les valeurs  qu’ils défendent (ou pour certains l’absence totale de valeurs) devraient suffire aux électeurs français pour faire leur choix. 

07.04.2017- Sam L.  pour France 2017

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×