Donald Trump et l'affaire syrienne

Agression US en Syrie: Adieu Donald ?

Trump

Ils nous refont le coup des "armes de destruction massive", comme en Irak, mais cette fois-ci c'est le champion du peuple qui promettait d’en finir avec l’interventionnisme américain et qui avait fait annoncé deux jours plus tôt que le but de son administration n’était plus de remplacer le président Assad.

N’importe qui avec un peu de jugeotte peut déduire que cette « attaque chimique » est une mise en scène du type "armes de destruction massive de Saddam Hussein ».

Que se passe t’il, Trump vient ‘il de trahir ses électeurs supporters, et tout ce pour quoi in a été élu ? Est-il devenu le jouet du « gouvernement de l’ombre », a-t-il cédé aux pressions de « l’état souterrain », ou a-t-il commit une erreur impardonnable à son niveau ?

Une chose est sure, il vient de perdre la confiance de millions d’électeurs et de supporteurs dans le monde et il vient de donner à ses pires ennemis le bâton pour se faire battre.

Revue de presse internationale

Savage met en garde sur une guerre avec la Russie - Qui vous a retourné Mr président ?

http://www.wnd.com/2017/04/michael-savage-do-you-want-war-with-russia/

Des gens dans la sphère personnelle de Trump le poussent vers la guerre.

Les démocrates et les républicains de l’establishment ont menottés des conseillers loyaux comme Jeff Sessions et maintenant Devin Nunes pour éviter les enquêtes sur la conspiration Russe.

Steve Bannon, un conseiller proche (et l’artisan majeur de sa victoire) s’est vu retirer son rôle au NSC.

***

Donald Trump repris en main par l’«Etat profond» américain

https://ruptures-presse.fr/actu/trump-syrie-shayrat-bombardement-ue/

Deep state

 

Ces dernières semaines déjà, le président américain avait explicitement tourné le dos à des thèmes qui avaient marqué sa campagne : tonalité brutalement anti-russe (sur la Crimée, en particulier), guerrière contre la Corée du Nord, beaucoup plus amène en ce qui concerne l’OTAN, et plus encore vis-à-vis de l’Union européenne. Alors qu’il n’avait pas de mots assez durs contre celle-ci, il lui a trouvé récemment des charmes «merveilleux».

Bref, les forces qui pilotent vraiment les coulisses du pouvoir américain n’ont eu besoin que de quelques mois à peine pour circonvenir le nouveau locataire de la Maison Blanche.

***

Trump : «un homme de paille, une girouette sans substance qui vient de devenir la risée du monde

https://francais.rt.com/opinions/36542-trump-homme-paille-girouette-sans-substance-risee-monde

Les récentes frappes contre la Syrie ont détruit l'espoir que Trump rejette la politique d'ingérence. Il s'est montré, en réalité, la marionnette l'«Etat profond», explique l'historien John Laughland.

Le revirement de 180 degrés du président Trump sur la Syrie met fin à toute illusion sur sa présidence. Loin de représenter une révolution, son élection l'an dernier n'est que la énième preuve que le processus démocratique est aujourd'hui incapable d'effectuer de vrais changements dans la vie politique des grands Etats, tant les grandes lignes de cette politique sont fixées par un appareil de l'Etat qui, lui, ne change jamais.

***

Steve Bannon, l’agneau du sacrifice de Trump?

http://theduran.com/steve-bannon-trumps-sacrificial-lamb-to-slaughter/

Le retrait de Bannon coïncide avec l’abandon de Trump de tous ses principes (et promesses).

***

Trump lance l’agression de la Syrie, les djihadistes exultent et demandent plus de frappes

http://breizatao.com/2017/04/07/trump-lance-lagression-de-la-syrie-les-djihadistes-exultent-et-demandent-plus-de-frappes/

***

Commentaires (1)

Sophia
  • 1. Sophia | 08/04/2017
Can't believe how stupid Trump has acted. He's made a fool of himself and gave his enemies all the weapons to destroy him while losing his real supporters.

Great site anyway, thank you, we also feel betrayed

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.