Le parti de l’alternance

Le parti de l’alternance

Brexit5

"Les partis au pouvoir depuis des décennies qui ont reçus l’aval des français pour les gouverner ont échoués, déçus et/ou trahis à chaque nouvelle investiture."

"Le bon sens voudrait que les français donnent leur chance au seul parti qui ne les a jamais gouverné."

De tous les  partis majeurs présents à l’élection présidentielle de 2017, seul le FN de Marine Lepen n’a jamais été au pouvoir.

Qu’ils représentent idéologiquement ou théoriquement la droite ou la gauche, tous les autres partis ont exercés le pouvoir depuis 45 ans avec  le succès que l’on connait et ont conduit la France au bord de la guerre civile et de la ruine.

Les communistes, marxistes, trotskystes, stalinistes, bolcheviques, socialistes et autres gauchistes ont participé à plusieurs gouvernements depuis la fin de la 2eme guerre mondiale.

Qu’ils se soient renommés NPA, « verts », « insoumis » (sauf à l’islam), Mélenchonnistes (ancien ministre) , ils représentent toujours la vieille idéologie mortifère responsable des plus grands génocides de l’histoire humaine avec le nazisme et l’islam.

Leurs figures de référence sont des criminels contre l’humanité : Lénine, Staline, Mao, Pol Pot et prouvent que le marxisme, comme le fascisme ou le nazisme appartient aux poubelles de l’histoire.

Avec ces nostalgiques du « grand soir », les socialistes qui, souvent, admirent et se réclament des mêmes tortionnaires (Mao, Lénine, Castro), sont en réalité , de nos jours ce que d’autres pays appellent « sociaux-démocrates » et se sont partagés le pouvoir avec leurs amis communistes depuis la fin de la guerre.

Chaque gouvernement socialiste a plongé un peu plus la France dans le chômage, la criminalité, l’immigration de masse, l’islamisation, la ruine économique et sociale. De Mitterrand à Hollande, nous voyons à nos dépends ou ces incompétents criminels mènent la France.

Rappelons que 80% des collabos de la France de Vichy étaient des socialistes dont les plus en vue de l’époque comme Laval. Les principaux succès des socialistes résident dans leurs capacités de subversion et de propagande. Faire oublier qui ils sont vraiment, et culpabiliser les autres partis (échecs totaux de leurs politiques, passé Vichyste de Mitterrand, Bousquet, SOS racisme pour imposer l’immigration et faire taire la droite, etc…).

Le gouvernement qui signa le traite de Munich avec Hitler était socialiste. Les socialistes sont aussi ceux qui importent des millions d’immigres inutiles et parasites, des clandestins et des criminels,  dans l’espoir, qu’un jour,  leur électorat sera décuplé.

La haute trahison et la collaboration font partie de l’essence même du socialisme français de Laval à Hollande.

Ceux qui signèrent le diktat de Lisbonne étaient du même acabit idéologique (cession de la souveraineté de la France en échange d’avantages personnels), ce n’est pas un hasard.

La « droite » ou plutôt les droites qui elles aussi sont au pouvoir depuis la nuit des temps avec les résultats lamentables que l’on voit aujourd’hui. Cette « droite » depuis Giscard est en fait le centre mou, ultra libéral et atlantiste, comme leurs amis et camarades de classe socialistes.

Depuis que Chirac a trahi le Gaullisme, il n’y a plus de droite traditionnelle, classique ou conservatrice en France, ou plutôt, cette droite originale est maintenant représentée par les partis diabolisés par le système

Le  système à sens unique de la droite/gauche libérale, atlantiste, mondialiste, libertaire) est totalement inféodée aux USA, aux lobbies minoritaires et aux multinationales. Sarkozy et Hollande en sont les exemples les plus pathétiques.

Les partis diabolisés par le système incluent évidemment le FN mais aussi tous les mouvements souverainistes, patriotes, non alignés, démocratiques ou nationaux qui servent l’intérêt du peuple et de la France avant celui des oligarques mondialistes.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il sont marginalisés car la caste au pouvoir ne tolère ni la démocratie, ni le droit des peuples à disposer d’eux même et le prouvent chaque  jour du haut de leur mépris pour ces peuples.

Nous avons enfin la dernière mystification qui n’aura convaincue que les corrompus, les arrivistes sans conviction, les abrutis qui pensent (ou font semblant de croire) que le 20h de France 2, c’est la réalité, les ignorants, les indifférents, et les masses serviles qui voient bien que leur monde s’écroule mais qui continuent à voter la ou leurs gardiens de troupeau leurs disent de le faire.

Spécialement crée pour l’élection présidentielle, le produit marketing Macron a été ministre de l’économie pendant 2 ans.

Tout sauf macron

Le passage du candidat de la finance internationale à Bercy est un désastre pour la France : augmentation du chômage, perte de productivité de l’économie,  lois anti salariés, cession de certains des plus beaux fleurons de l’industrie française à des sociétés étrangères sans rien en retour pour les salariés et le pays, collusion et corruption avec l’un de ses principaux soutiens dans l’affaire SFR, le franco-israélien et résident suisse, Drahi, qui ne manquera pas de fuir la France en jet privé si son candidat conduit la France à la ruine et la guerre civile comme cela est prévisible.

La fumisterie « en marche » (arrière) est l’exemple parfait de ce que dénoncent tous les partis hors système : le règne d’un parti unique corrompu qui représente les mêmes idéologies, les mêmes intérêts particuliers et étrangers et qui s’accapare le pouvoir depuis 45 ans sous des étiquettes diverses et variées PS, UDF, RPR, LR, UMP, puis UMPS, LR puis LRPS et enfin, « en marche ».

Peu l’auront noté, mais « en marche », c’est bel et bien le parti du parti unique, le LRPS.

Les programmes du PS, de LR sont exactement les mêmes à quelques détails prés que celui de « en marche » : Liberal, atlantiste jusqu’a la suzeraineté totale de la France aux intérêts US, libertaire (théorie du genre, gouvernance des lobbies, destruction de la famille, des frontières, etc..), inféodés au lobby bancaire et aux multinationales du CAC 40 et d’ailleurs, européiste (dans le sens de toujours plus d’UE et de toujours moins de souveraineté) , pro islamiste (inféodation aux saoudiens, qataris, destruction des racines chrétiennes de la France, insulte de notre histoire en faisant de la colonisation un ‘crime contre l’humanité » tout en organisant la colonisation de la France par les anciens colonisés, multiplication des mosquées et madrasas, interdiction des crèches mais promotion du ramadan (un comble), accommodements de la loi française face aux revendications islamistes, etc..), et bien entendu immigrationnistes : leur programme pour les clandestins qui saignent notre pays à blanc: la continuation du grand remplacement avec l’utilisation des impôts des français pour repartir une armée d’occupation sur tout le territoire.

Ce programme commun aux socialistes, LR et « en marche, c’est celui de Hollande depuis  5 ans, au cas ou les plus dociles et les moins équipés mentalement n’auraient pas compris.

C’est celui de Merkel, d’Obama, de la commission de Bruxelles, des lobbies, des minorités, des monarchies pétrolières du Golfe et de tous ceux qui ont comme cible notre pays.

C‘est le programme des mondialistes, des marxistes, des islamistes, contre la vaste majorité des français et contre la France, et sa civilisation.

La preuve en est le du soutien des personnalités politique derrière le banquier de Rothschild - une belle collection de revenants spécialistes de l’immobilisme et de la haine de la France, une véritable « coalition of the will » à la G.W. Bush :

Pierre Bergé, et BHL, qui détestent la France, les français et leurs traditions; des politiciens véreux comme Christian Estrosi, la girouette aux mille vestes; l’infatué du Béarn et dernier représentant de l’extrême centre qui essaie depuis des lustres mais ne pourra jamais se faire élire par les français qui voient clair dans son jeu; Robert Hue,  sorti tout droit de son abri antique de nain de jardin communiste; Manuel Valls, sans surprise, puisque Macron est bel et bien la continuité du gouvernement Valls ; Attali, le « père spirituel »  du produit marketing Macron, un des fossoyeurs patenté de la France depuis Mitterrand; etc, la lsite est longue, et bien entendu tous les pires « people » (genre Bedos) et les médias de désinformation de masse,  de France TV aux torche-culs de Drahi/Niel/Bergé, en passant par la chaine dédiée à la créature du système : BFM TV,  plus connue sous le nom BF Macron Télévisions.  

Tout le gratin du système, du parti unique et de l’oligarchie, est la.

La collection de cadavres politiques accrochés à « en marche » comme des morpions qui veulent se « nourrir sur la bête » devrait suffire à convaincre par sa composition, de la vacuité de cette construction artificielle de dernière minute.  

Macron, c’est la continuité du programme de Hollande, sous un autre nom avec une gueule plus acceptable pour les connes qui votent avec leur vagin et les « zombies » qui achètent le dernier gadget à la mode sans savoir pourquoi.

5 ans c’est long, tous ceux qui ont voté Hollande et le regrettent depuis 4 ans et demi le savent mieux que quiconque.

Notons que François Fillon, malgré sa participation dans différents gouvernements depuis des décennies se distingue un peu par ses prises de position (réelles ou affichées, l’avenir le dira)  sur le rapprochement avec la Russie, ses racines chrétiennes assumées, certains discours contre l’islamisation (en total opposition avec ses actes lorsqu’il était premier ministre).

Ses positions  opposées à celles des tenants du parti et de la pensée unique, sont d’ailleurs ce qui lui vaut les procès politiques intentés par les juges au service du régime socialiste.

A ce propos, seule une dictature lance des procès contre ses opposants en période d’élection. La « France » de Hollande était déjà une république bananière, elle est maintenant une dictature sous état d’urgence permanent qui oppresse et harasse ses concurrents politiques.

Il n’empêche que Fillon, comme les autres, est prêt à jeter l’indépendance et la souveraineté de la France aux orties, qu’il a approuvé le diktat de Lisbonne imposé aux français sans qu’ils puissent voter lors d’un referendum.

Qu’il continuera à faire entrer des clandestins et à les loger, nourrir, blanchir, transporter au frais des français, qu’il n’a aucun programme contre l’islamisation rampante du pays et son pendant logique, le terrorisme, qu’il n’a pas de plan contre la criminalité liée a 45 ans d’immigration sauvage, et que son programme économique est celui des multinationales qui le soutiennent.

Cela fait de lui un autre candidat du système même si la branche « gauchiste » de ce système ne veut pas de lui en raison de certaines de ses positions (sur la Russie et nos racines Chrétiennes notamment).

En final, le seul parti d’opposition de taille qui n’a jamais été au pouvoir, et qui a un programme différent, est celui de Marine Lepen.

C’est la seule, avec d’autres « petits » partis qui propose des solutions pratiques pour tacler les problèmes gravissimes de la France comme :

L’immigration, le chômage, la criminalité, l’islamisme, la sécurité, la mondialisation et ses conséquences (chômage, désindustrialisation,  dumping social, invasion migratoire, pauvreté, misère sociale, délocalisations, guerre civile larvée), le transfert et la perte de souveraineté et la destruction de la démocratie par l’UE, les collusions entre les politiciens véreux et lobbies, la ruine économique et monétaire due à l’euro et l’UE, les diktats commerciaux iniques, le protectionnisme à sens unique (contre la France mais pas réciproques), la concurrence déloyale des pays qui pratiquent l’esclavage moderne, le travail des enfants, le dumping social, etc..

Sur tous les sujets qui concernent les français et qui demandent aujourd’hui une réponse ferme et concrète, si la France veut survivre en tant que pays, seule Marine Lepen et les autres partis souverainistes apportent de véritables solutions. 

Les français le savent, malgré l’énorme machine de propagande, de diffamation et de diabolisation de tous les candidats qui veulent une alternance.

Les français le savent et ils savent aussi qu’a force de reculer et de repousser au lendemain les solutions indispensables au redressement et à la survie de leur pays, ils finiront avec le dos à la falaise avec comme choix, un dernier sursaut inespéré ou le suicide.

Aujourd’hui, le seul parti qui représente l’alternance, et qui a une chance de gagner, c’est le FN de Marine Lepen.

Tous les autres « grands » partis ne proposent rien aux français, si ce n’est de continuer comme avant, comme si le pays en avait les moyens.

De Mélenchon à Macron, le parti unique propose le Statuquo comme il le fait depuis tojours.

D’un point de vue pratique, les partis au pouvoir depuis des décennies qui ont reçus l’aval des français pour les gouverner ont échoués, déçus et/ou trahis à chaque nouvelle investiture.

Le bon sens voudrait que les français donnent enfin leur chance au seul parti qui ne les a jamais trahi.

Demandez aux habitants des communes gérées par le FN et vous constaterez par le taux élevé de satisfaction, que le jeu en vaut la chandelle.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×